SUR LE BLOG

3-Seconds Fest

3-seconds fest

Le samedi 28 mai dernier se tenait le 3-Seconds Fest, le premier festival dédié 100% aux courses à obstacles, un sport en plein expansion et dont le Québec constitue l’un des plus gros marché au monde.

Pour l’occasion, les organisateurs (dont nous faisons partie) avaient rassemblé les principaux acteurs du milieu ainsi que plusieurs exposants de produits nutritifs et sportifs. En plus d’un lieu traditionnel d’exposition avec des kiosques, plusieurs compétitions de haut niveau étaient organisées tout au long de la journée :

Le Beat The Boss : un athlète élite, seul contre tous. Un objectif : le vaincre. Son objectif: rester le dernier debout à la fin d’une série d’épreuves éliminatoires qu’il a lui même planifié.

samurai obstacle

Le King et la Queen du Fest : une épreuve éliminatoire où il faut à chaque tour terminer parmi les 3 premiers (sur 6) pour se qualifier pour le tour suivant. Une épreuve qui a mélangé course à obstacles et exercices de cross fit. Les 2 derniers hommes et femmes s’affrontaient sur un rig plutôt relevé.

battle rig

Une première : le Bootcamp Battle Arena

Bootcamp Battle Arena : une compétition lors de laquelle les athlètes s’affrontaient en face à face. Après chaque duel, le vainqueur passait au tour suivant jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un! Une compétition qui s’est déroulée entièrement sur un rig de 30 pieds de long. Il s’agit du plus gros «rig» jamais construit. Le «rig» a été demandé par Bootcamp et construit par Platinum Rig.

battle arena

Notre agence est fière d’avoir collaboré à la création et à la coordination de cet événement unique au Québec qui a su rassembler les amateurs de courses à obstacles. En plus des différentes compétitions, des cliniques de courses et des ateliers techniques étaient organisés pour les débutants.

Ce qui distingue le 3-Seconds Fest par rapport à un salon traditionnel, c’est le côté participatif qui est apporté à l’événement. L’agence puzzle se spécialise dans des événements qui affichent cette caractéristique comme nous le faisons pour le Salon du jeu et du jouet. Fini le temps des salons et des événements contemplatifs, il est temps de mettre le visiteurs au centre de ceux-ci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *